Un salon enfin achevé

Vous avez suivi depuis quelques mois les travaux de réaménagement de notre salon.

Après avoir dépoussiéré, nettoyé, réinstallé nos meubles, nous avons ensuite fait le tour des magasins de canapé pour remplacer notre vieux canapé.

Pour trancher avec la présence assez présente de meubles anciens, en bois, nous voulions plutôt partir sur un canapé assez contemporain pour contraster. L’autre contrainte est également d’avoir un canapé confortable pour pouvoir s’y prélasser et regarder des films sur le grand écran. Nous voulions trouver un compromis entre confortable et esthétique.Dernière contrainte: la présence d’Homère, un beau chartreux mais qui a des griffes, donc le cuir est à éviter.

Nous avions bavé sur ce modèle de chez Steiner mais nous le trouvions constamment présenté en cuir. Nous avions peur d’être déçu par le rendu d’un tissu autre que du cuir. Pourtant il répondait à beaucoup de nos critères.

Résultat de recherche d'images pour "steiner canapé"

Nous aimions également le côté hyper confortable de celui-ci mais nous avions peur de nous lasser de sa forme, de sa texture

Résultat de recherche d'images pour "canapé ploum"

Nous avons finalement craqué pour celui-ci de chez Cinna avec le pouf assortiRésultat de recherche d'images pour "canapé cosse"

Le voici en situation dans notre salon….

Pour l’avoir testé, il répond au coté confortable, esthétique et pas trop fragile pour un chat. Nous sommes ravis de notre salon ainsi terminé.

Ma Tilde

Atelier attrape rêve pour un anniversaire de 12 ans…

Il y a quelques temps, à l’occasion des 12 ans de ma fille aînée, j’ai eu à occuper un petit groupe de jeunes filles. Il est difficile de proposer des animations pour cet âge là. Les jeux de piste et autres idées du même genre paraissent vite enfantines. Il me fallait donc trouver des activités pour occuper la matinée et l’après-midi suivante. Et puis vous commencez par me connaître. Je flanche beaucoup plus vite pour un atelier créatif plutôt qu’une chasse au trésor.

La soirée précédente a été vite comblée par l’accueil des invités, par le repas et l’installation du coucher. Pour ce qui est du lendemain, le temps que tout ce petit monde se prépare, il s’écoule un temps certain. Puis lancement de l’activité phare:

réalisation d’attrape-rêve

J’avais anticipé et commandé tout le matériel sur le site où j’ai l’habitude de me fournir en accessoires pour bijoux:  Perlesandco. 

Voici la liste de courses:

  • 1 cercle métallique de 10 cm de diamètre

  • 1 pelote de laine (moitié coton moitié acrylique)

  • des perles (de couleur ou à peindre, de diamètres différents

  • des plumes de différentes couleurs

  • 1 m de lacet cuir façon daim de 5 mm.

Pour faire le tour du cercle métallique, plutôt que de prendre de la laine, j’ai utilisé un lacet en daim de ce genre. Il existe plein de couleurs différentes et le rendu est plus sympa.

Lacet cuir façon daim 5 mm Gris Anthracite x50cm

Pour les explications concernant la réalisation de l’attrape-rêve en lui même, internet regorge de sites ou de vidéos sur le sujet ou un autre site de matériel pour activités créatives comme Buttinette. 

Conclusion: pour un anniversaire, c’est une activité sympa même si un peu longue y compris pour des filles super patientes. Le résultat est par contre sympa et ajoute une petite touche déco appréciée des jeunes filles de cet âge. 

Pour ce qui a été d’occuper l’après-midi, après le repas de midi, nous avons confectionné un apéro simple à mettre en oeuvre à partager avec les parents venus récupérer leur enfant. Nous avons opté pour la recette de la tarte soleil

que l’on fourre selon les envies, les doigts de sorcières (un peu moins beaux que sur la photo car toutes les amandes tombaient au fur et à mesure de la cuisson)

mais aussi des brochettes de melon/menthe/jambon cru.

Ensuite pendant que les parents s’attèlent au rangement et nettoyage de la cuisine, les filles se sont délectées d’un film de leur âge sur grand écran (de la série Rouge Rubis, Vert Emeraude….).

Anniversaire réussi selon ma fille !!! Oufff !!! Heureusement que l’on n’a pas tous les jours 12 ans.

Ma Tilde

Les travaux du salon phase 3: le sol et réaménagement de la pièce

Les travaux des murs du salon sont terminés, de même que la démolition de la cloison. Reste à présent à poser un parquet plus clair sur des grandes lames de grande largeur histoire de donner un petit coup de jeune dans la pièce.

Nous avons longuement hésité à le poser dans le sens de la longueur ou de la largeur mais après réflexion l’idée était de donner une sensation d’allongement, de grandeur à la pièce. Nous avons donc opté pour poser dans le sens de la longueur.

Nous sommes contents du résultat même si l’aménagement n’est pas tout à fait terminé. Quelques meubles doivent disparaître au profit d’autres ainsi que les murs qui sont encore un peu nus. Mais le résultat nous plaît déjà beaucoup.

Ma Tilde

Tuto snood d’hiver ou d’été

Voici un tuto très facile donné par ma couturière et qui se réalise en moins de 20 minutes montre 
en main: un snood. Snood veut dire "écharpe tube" en anglais. Cela pour dire que ce n'est pas une écharpe que l'on va enrouler autour du cou mais bien un tube que nous passons par la tête. L'avantage est qu'il peut être doublé pour l'hiver avec des matières douces comme la polaire, mais aussi dépareillé pour l'été à porter sur une petite robe unie par exemple. Et puis il ne se perd pas comme souvent avec les 
écharpes. 

Pour la réalisation du snood, il faut tout d'abord choisir le tissu (uni, coton, plus chaud et 
épais...):
  1. Il faut tout d'abord découper soit une bande d'un seul tenant de 50 cm x 120 à 140 cm, soit si on veut composer un snood bimatière 2 rectangles de 25 cm x 120 à 140 cm de long.
  2. Il faut soit assembler les deux bandes entre elles endroit contre endroit en veillant à laisser une petite ouverture assez large pour y passer la main, soit plier la bande de 50 cm en deux (endroit contre endroit toujours) pour obtenir une bande de 25 cm mais doublée. On coud les deux grandes longueurs et on laisse les largeurs libres.
  3. On retourne l'ouvrage par les largeurs et on écoute bien pour bien comprendre la subtilité qui fait de ce snood toute sa facilité : 
    on passe la main par l'ouverture on va chercher les deux largeurs réunies entre elles endroit contre endroit et on les fait passer par l'ouverture non cousue par laquelle on a passé la main. 
  4. On assemble les deux largeurs endroit contre endroit, de sorte à former un arrondi, un tube qui sera cousu sur l'envers.

  5.  On repasse les deux morceaux cousus précédemment par la petite ouverture laissée libre et on 
    se retrouve avec un tube cousu par les largeurs. 
  6. Il ne reste plus qu'à coudre la petite ouverture par laquelle nous sommes passés tout à l'heure.
    Le tour est joué ! Quand je vous disais que c'était d'une rapidité et d'une facilité déconcertantes....
Ce type de snob fait un excellent cadeau pour l'hiver ou pour l'été avec la multiplicité des tissus imprimés que nous pouvons trouver dans le commerce. Il m'en manquait justement un pour l'été...

Ma Tilde