Les travaux du salon phase 2 : la peinture des murs et la réfection du plafond

La partie démolition est terminée. Nous sentons déjà le bénéfice de l’ouverture de cette partie du salon. C’est vraiment quelque chose que nous aurions dû faire il y a longtemps. Nous profitons de la vue, de la lumière, du soleil depuis la cuisine et visuellement nous avons une sensation d’espace.

Reste à présent le plus gros du travail, le plafond que le plâtrier peintre va reprendre minutieusement pour rattraper l’ancienne cloison que l’on voit encore mais aussi les craquelures qui sont apparues peu à peu. Bon il faut dire que le salon date de notre arrivée dans l’appartement, il y a 13 ans maintenant et que notre plafond au départ était tapissé de magnifiques dalles de polystyrène. Autant dire que nous n’avons pas gardé cette déco très longtemps mais malgré le bon travail d’un copain plâtrier à ce moment là, les fissures reviennent. Apparemment dixit Raymond, c’est du à l’acidité de la dalle de béton (nous sommes au dernier étage). Il va faire ce qu’il faut…. On compte sur lui!!!

Ne prenez pas peur, cette photo montre la préparation du plafond avant enduit….. Y a du boulot !!

Suite avec enduit et lissage (au total une 30 de kg de plâtre mis sur le plafond et sur les murs)

Puis finition et peinture des murs… Un gris du Gabon qui fait tantôt des nuances bleutées, pâles ou grises suivant la lumière. Nous sommes bien contents du résultat. Reste plus que le sol. Affaire à suivre.

Ma Tilde

Tuto de panière en tissu

Voilà une bonne idée de cadeau proposée par la couturière chez qui je prends des cours…… tellement facile à réaliser et peu coûteuse, avec un rendu très sympa:

une petite panière en tissu à remplir de tout ce que l’on souhaite (gâteaux, friandises, bijoux….).

Je vais donc tenter de vous expliquer le tuto pour que vous puissiez aussi en user et en abuser.

Pour la réalisation de cette panière, il faut:


  • 8 bandes de tissu dépareillées de 12 x 30 cm

  • Du thermocollant un peu rigide (celui prévu pour le fond des sacs à main) ou du molleton

Une fois les 8 bandes coupées, Il faut les assembler 4 x 4 en forme d’étoile (cela constitue une panière en tissu dans laquelle on insérera une seconde panière identique qui sera la doublure en quelque sorte).

  1. Tout d’abord, si vous utilisez du thermocollant pour rigidifier pour la panière ou du molleton, il faut les couper à la bonne dimension des bandes et on les colle pour le thermocollant avec un coup de fer. On les coud ensuite ensemble avec les bandes.
  2. Pour former la 1ère panière, on assemble 2 bandes en quinconce en laissant de chaque côté de celles-ci les coutures libres (1 cm non cousu) ce qui permettra dans un 2ème temps de faire des angles droits.

3. On continue avec les 3ème et la 4ème bandes toujours en laissant les coutures libres à chaque fois. On se retrouve au final avec 4 bandes qui forment une sorte d’étoile.

4. On assemble ensuite les côtés de l’étoile ainsi formée; on donne un petit coup de ciseaux sur le bord de la bande la plus petite juste la couture. Normalement le tissu vient tout seul et se plie à l’angle droit le long de la bande avec laquelle il doit être cousu. Faire de même pour chacun des côtés de l’étoile de sorte à créer peu à peu une sorte de panière. 5. Procéder de la même manière avec les 4 autres bandes pour former la 2ème panière.

6. On insère une panière dans une autre endroit contre endroit et on fait en sorte de faire coïncider les bords.7. On coud en laissant une ouverture pour pouvoir retourner. Une fois retournée, on met un petit de fer à repasser sur les deux panières cousues ensemble.

8. Pour finaliser le tout, on peut faire une surpiqure pour cacher l’ouverture et tenir les deux panières ensemble.

Je vois déjà les tables de Noël décorées par de belles panières en tissu garnies de friandises, de belles petites réalisations, de quoi faire plaisir à ses convives.

Il est encore temps de s’y mettre, à raison d’une par mois…. de quoi ravir 12 convives….

Ma Tilde

Tuto doudou plat éléphant….

Voici le patron du doudou éléphant plat à étiquettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

corps éléphant

oreilles et tête éléphant

⇒ Reporter le corps de l’éléphant 2 fois dans un même tissu ou dans deux tissus différents. Idem pour les oreilles mais en 4 fois.

⇒ Entre les deux parties endroit contre endroit des oreilles, intercaler les étiquettes. Coudre, cranter puis retourner.

⇒ Placer les oreilles étiquetées entre les deux parties endroit contre endroit du corps de l’éléphant.

⇒ Assembler les oreilles avec le corps puis avec la tête de l’éléphant en veillant à laisser une petite ouverture (3cm environ ) pour retourner. Cranter puis retourner l’ensemble.

⇒ Fermer au point invisible la petite ouverture.

Bonne couture!

Ma Tilde

Pas de départ en vacances pour Bricabag mais un chantier….

Et oui cela faisait longtemps que nous voulions le faire mais voilà quand le faire ? …. Une fois coordonné les dates avec les différents artisans, le matériel à acheter et la logistique enfants/déménagement/stockage gérée, nous avons lancés les travaux de notre salon….

Notre salon ressemblait à ça auparavant (bon là il était rangé, encore propre et un jour de beau temps):

C’est une pièce super agréable, très lumineuse mais qui commençait à vieillir un peu (murs, plafond craquelé, parquet qui se décollait par ci par là, une différence de niveau entre les deux pièces, un parquet un peu rétro). Le salon était à l’origine plus petit et une cloison avait été abattue pour réunir un petit salon et une chambre. Nous souhaitions depuis longtemps donner une unicité à cet espace qui visuellement se trouvait scindé en deux.

Quitte à se lancer dans la réfection du plafond (pas une mince affaire), à vider la pièce et à y mettre du bazar, autant aller jusqu’au bout.  Une fois les finances réunies, nous avons fait faire des devis. Et puis vint enfin le moment de lancer le chantier. Donc les vacances ne sont pas au programme pour le moment….

Voici la 1ère étape d’agrandissement de la pièce en cassant le petit bout de mur de l’entrée ( l’ancienne porte d’accès la chambre originelle qui avait été rebouchée).  L’idée est de gagner de la lumière et une sensation d’espace.

Démontage des anciennes plinthes, réajustements électriques,  puis pose d’un ragréage pour égaliser le niveau du sol partout dans la pièce.

Un nouveau chambranle vient habiller ce nouveau tour de porte.

 

Pour le moment, tout avance sans anicroches.

La suite aux prochains épisodes….

Ma Tilde